verbomoteur.com

Un générateur de phrases aléatoires dans le style des « cadavres exquis »...

Les tétins semblent erronés et inanimés, et des ouates gambadent éruditement. Une transfusion fouille cyniquement les pics.

Un périphérique consommé gribouille la nourriture amie, et à la revente, des barricades éludent propicement une foi infantile, exigeante et citadine. À tout jamais, les plurimillénaires formes dévaluent électrochimiquement l'inséparable surnaturelle. Un mémorial jaloux, schizonticide et pyrophosphamique réserve incessamment des ridicules diaprés et inflexibles, et mot pour mot, une bête crédite peine perdue pour des consolidées qualitiques. À l'avenir, les meuniers découpages vendent comme un charme un enfer branlant, à la loyale, les canons sont en chambre monotones et épichoriaux...

Sous les regards, des scolaires haleines trompent disciplinairement des trombes, donc des comprimés écroulements succombent. Magnétoélectriquement, des disparités commandent les philanthropiques jalouses, les carteux programment... Des valses adroites semblent mufles et sénatoriales, mais les antiquaires quadriflèches sextuplent.

Ce soir là, l'offensant liseré traque les pilules unilatérales, et des opinions luxent les maladies avant, et une financeuse, ottomane, extrême et éméchée deuxième hérisse loufoquement des attiques, sur proposition, les scientistes speakerines frappent ensemble une septimontiale, hétéroclite, tacite et naupathique motion ! En effet, les accidents intarissables doutent inaudiblement, un forestier imité demeure lugubre !?! Bioénergétiquement, les voiries héritent, des gauchistes hypnotisent là-dessous les intéressants vinaigres. Les ventricules convertisseurs et admirables doivent initiatiquement le phraséologique, vériconditionnel et sur être. Des snobs itèrent des lances, et des postérieurs, ternes et boutonnés paliers authentiquent cliniquement un myope perlé... L'acidité rétrécit papelardement, et sans le moindre chichi, des onciales situations scrutent la deuxième hypothèse.

Thermiquement, des ultraconservateurs différents bafouillent les pommiers, ou des soubassements désunis, empennés, désagréables et poufs demeurent pourtant frénétiques. Des surprenantes et retard vanilles émaillent à des titres variés les avant traites, et la politisation paraît myope, calleuse, laponne et lainée. Des radios closent à nouveau une marchandise exocentrique, les aculs vendent autant en emporte le vent les néphrites, et démonstrativement, des restalinisations concrétisent humainement les lâchetés, les républicaines nerveuses expirent ! Sous le nom, les compactes postérités recrutent les analogies dépressogènes.

Heuristiquement, les obligeances scélérates citent une godasse, la chronique est de nuit comme de jour tachée.


Note importante :

Cette application n'est qu'un simple jeu reposant sur des choix de mots et de types de phrases entièrement basés sur le hasard. L'auteur ne peut donc être considéré comme responsable de ce contenu absolument non censuré ou censurable. L'application étant en constante évolution, les phrases deviendront de plus en plus naturelles et diversifiées, tandis que les problèmes en tout genre seront corrigés au jour le jour. L'application n'existant que depuis le 23 novembre 2012, il reste un travail colossal à accomplir pour faire en sorte que les phrases générées soient techniquement correctes en général, et d'autre part, il est clair que le temps sera toujours une denrée rare.

Il y a actuellement dans cette page 20 phrases générées en 0.419 secondes à partir d'un dictionnaire de 74163 noms, 25360 adjectifs, 7012 verbes et 7038 adverbes.

© Torganiel