verbomoteur.com

Un générateur de phrases aléatoires dans le style des « cadavres exquis »...

Seulement, des théières rejettent en tout et pour tout les quinzaines, et des appendicectomies amusent en contrepartie une appelée. De loin en loin, le sel débiteur institutionnalise les confitures. Des lithotripteurs supplicient en toute amitié des énormes heures, ou le tigé beaujolais claque des papillomavirus : sans doute, le départiteur prospectif emmène sans parler de le pied nord, et des pirangas magnétiques surmontent sur le gril une ségréguée capitale. À l'usure, le plaisant palmé change sur le gril une fumette nerveuse, et de peur, un acrostiche et surglacé pastoureau appelle un uniformitarisme pacifique... Un enneigement intrus, cuivreux et opulent démarre !

Des blancs paraissent désolés, et une londonienne chirurgie aggrave en un temps record une statue. Les laborieuses longes sont atroces ; des branlantes expansions javellent la deuxième. Déjà, l'inter-disciplinaire effraie piétine l'imperméable cour, mais doucement, les siens bains cernent les montagnes gommées. À se demander, les acrobates agréées, siglées, sucrées et uniformes pincent des randonnées picardes et branchées. Des dégâts pénitentiaires raccordent orgiaquement des pourprées et branquignolles nombrilistes, et une littéraire semble au gratin mythifiante, alarmante et mâle.

Des pneumonies provenantes, sensationnelles et sportives surestiment les mexicos minces, donc dans le citron, les filou, sages et outillées puces croisent des métayers infirmiers. Tardivement, les horaires accéléromètres racinent, une permanence intégrée est directrice. Des taris et peureux hôtels-restaurants rétrogradent en effet, et dichotomiquement, le droitisme écarte les adéquates inulines. Défavorablement, l'inclémente stipulation ajourne des improvisations, et une circulaire beige et dantesque raccourcit tout sourires devant les dénuements étoilés, oui, une soussignée guise tenaille astrométriquement le zoo, et un placard audible boulègue le matin une ultrafiltration résinifère. Cérémoniellement, la wehrlite biologique accompagne une diesel et nerveuse jouière, or par métaphores, des passionnées unièmes craignent des scélératesses prisées. Sous l'action, l'huilerie pâlit l'albanais ; au bon vieux temps, des musiciennes profondes unissent une comédie, et autarciquement, des officiels et comprimés missiles coltinent maritimement la menstruation sylvestre et acoustique, des pingres démontés sous-évaluent lapidairement des midinettes pelures, et à l'arrivée, des paires et robustes mainmises revolent coutumièrement : les écritures persiflent l'œuvé snack-bar...

Une usine colorie eidétiquement des océanautes froides. Des statuts gémissent et une fibrerie éreintée demeure surnaturelle, et les looks iodurés récoltent des gués opérés, une mathématicienne bastillonne un mortel. La carence méthodique ressaigne contemplativement l'inclinaison. Des équateurs ensilent cul par dessus tête des abouties firmes, à juste raison, un ascenseur corpusculaire prédomine absolument jamais !


Note importante :

Cette application n'est qu'un simple jeu reposant sur des choix de mots et de types de phrases entièrement basés sur le hasard. L'auteur ne peut donc être considéré comme responsable de ce contenu absolument non censuré ou censurable. L'application étant en constante évolution, les phrases deviendront de plus en plus naturelles et diversifiées, tandis que les problèmes en tout genre seront corrigés au jour le jour. L'application n'existant que depuis le 23 novembre 2012, il reste un travail colossal à accomplir pour faire en sorte que les phrases générées soient techniquement correctes en général, et d'autre part, il est clair que le temps sera toujours une denrée rare.

Il y a actuellement dans cette page 20 phrases générées en 0.383 secondes à partir d'un dictionnaire de 74163 noms, 25360 adjectifs, 7012 verbes et 7038 adverbes.

© Torganiel