verbomoteur.com

Un générateur de phrases aléatoires dans le style des « cadavres exquis »...

Une politique surplombe timidement. Les méprisables et cérémoniales goujateries clapent les dérogations orangées, une expansion longue débâtit non sans la corrasion, les cryoprécipités diminutifs paraissent là-dessous ottomans et encapsidés. Des présidentielles relaient une nouveauté pour, et tout d'un coup, les stupéfiants crapauds déclinent, et des carditas surchauffent chenuement les filtres permanents. Oui, une photo prudente empile une jusée, de toutes parts, les ravins deviennent contentieux, le polissage semble déchevelé, ou les aurifères bouchées festonnent... Une représentation fissible est curieuse, emportée et citadine, et chaque après-midi, un accaparement razzie quantitativement une barrée chapeau, ou des excavateurs phrasent jadis...

Des godasses entendues semblent multiplement nudistes, et que l'on sache, la salutation demeure cependant papelarde. Sur l'air, des apoplectiques appellent des centristes, ou la bouchée périlleuse estropie sans mal l'hermétique suivante. Au premier coup, des retard typesses emmènent des nolisements zingueurs, et le déplombage tracteur capte un larynx, et en sourdine, les directrices donnent des gérants normables, une bourgeoise et partiale absente maroufle déontologiquement les téléspectatrices gamines. Les noires pilotent originairement, ou à grands coups, une sensibilisatrice préventriculaire joint des aliginiques troubles, un square semble farouchement ingénieux, mais une zone résume désespéramment des gels radio, transformationnellement, une leishmania nie un catéchisme répondant et sensibilisable.

Des semblables semblent grisonnants : fertilement, les nabots brodent les convictions blacks. Une parisyllabique et énième thune décrie législativement une monotone et autre évacuation. Une aurifère mésaventure égare pas à pas un sommeil, mais des plateaux éreintent comme un lion le jaillissement ténébreux, et des stéréotaxies inversées et mûres vêtent jadis les machines-outils occultes et vieilles, par devant, une offensante subtilité défèque.

L'échine bronzée révère un insensé. Une qualification arrange des impacts, à l'issue, l'énergie trempe sociétairement les grottes. L'herseur figure une tranche alogique. Les musiquettes caféières et transatlantiques enrôlent des juges, et les affairistes enlevées semblent magnétostrictives. Les ovules défaillent casse pieds pour, l'extralucide demeure inesthétiquement dantesque !

Une arche bascule les gyroscopes dociles, et l'escarpement infatigable survit favorablement. Les humoristes péteuses évacuent des avares monotones : les hormonodépendantes layes gazéifient la ouate lainée. Les régulateurs appauvrissent l'endormie et décoratrice endlichite.


Note importante :

Cette application n'est qu'un simple jeu reposant sur des choix de mots et de types de phrases entièrement basés sur le hasard. L'auteur ne peut donc être considéré comme responsable de ce contenu absolument non censuré ou censurable. L'application étant en constante évolution, les phrases deviendront de plus en plus naturelles et diversifiées, tandis que les problèmes en tout genre seront corrigés au jour le jour. L'application n'existant que depuis le 23 novembre 2012, il reste un travail colossal à accomplir pour faire en sorte que les phrases générées soient techniquement correctes en général, et d'autre part, il est clair que le temps sera toujours une denrée rare.

Il y a actuellement dans cette page 20 phrases générées en 0.349 secondes à partir d'un dictionnaire de 74163 noms, 25360 adjectifs, 7012 verbes et 7038 adverbes.

© Torganiel