verbomoteur.com

Un générateur de phrases aléatoires dans le style des « cadavres exquis »...

Torvement, des vacillements gitans autorisent en toute tranquillité des pannés, ou des loafers éventent les mains jointes, le temps, la zone hagiographique voyage plein pot le surprise sanctuaire, et une foret défend très les finales sunnites. Lamentablement, les chélicères flagellatrices enjambent torridement la stupéfaction frileuse, et des étanches polytechniques dégotent des servitudes sublimées, mendiantes et hydroénergétiques.

Les pâtissières prévaccinations débarquent. La touffe paraît hypothétique. Des philanthropes affectent un autobloqueur, donc les mémoriaux amaigrissent, les cœxistences décortiquent psychophysiquement les kiwis, et jadis, les caviars paraissent surnaturels, des pyogéniques mécanos éternuent... Impardonnablement, un granit chou, invitant, épinglé et con paraît antisymétriquement folâtre, endroit, chaîné et élastique, géodésiquement, une écharpe déguerpit...

Modérément, une tolbutamine case inefficacement, car les extérieurs recommencent. Des kurdes asseyent l'interstitiel boulanger, par surprise, les fantaisistes câlinent à l'entracte, et à la machine, la cubaine plaidoirie semble alors tuilée, une tablette point une palestinienne animatrice. Les voiturettes coquelicot désirent les rayons.

Les futées vénitiennes décapitent publiquement les lâchetés ottomanes. Un évacuant bipotentiel retrouve la teigne, mais un pari mesure des babyloniennes céramiques, car sérieusement, les portes ressentent en une fraction de seconde les bouddhistes érectiles, contre, le lapereau ose rigoureusement les éditrices fenêtrées. Une reine réservée hypnotise un persévérant, homogène, géminé et évasé ministre, et des diopsides demeurent mis et microgrenus.

Des épinards prophasiques réorganisent en voiture les tribunes gestionnaires, et en quelques minutes, les managers engagées frottent un filé antigouvernemental. Les anarchiques furtivités paument des suprêmes pleuroscopies. Un ensuqué portugais semble datif.

Sans excès, la rhumée et londonienne maroufle accouche à la veillée les grèves : les chargements pétulants déconsidèrent loufoquement les solistes. Les montagnardes bigarrées, arrière et beiges desserrent les emmerdeurs, doux, une postillonnée décollation décrète à la boutonnière le cavage consonant. Les datations physiques portent théâtralement les philologues, mais le complice enquêteur devient taisible. Une neutralité ambiguë et touristique agrée néanmoins, et les végétaux changent avec le recul des années, des faims subvertissent des exclus frangins, et larghetto, des courageux welters paraissent obturateurs.

La diplomate raccorde la télé épizonale.


Note importante :

Cette application n'est qu'un simple jeu reposant sur des choix de mots et de types de phrases entièrement basés sur le hasard. L'auteur ne peut donc être considéré comme responsable de ce contenu absolument non censuré ou censurable. L'application étant en constante évolution, les phrases deviendront de plus en plus naturelles et diversifiées, tandis que les problèmes en tout genre seront corrigés au jour le jour. L'application n'existant que depuis le 23 novembre 2012, il reste un travail colossal à accomplir pour faire en sorte que les phrases générées soient techniquement correctes en général, et d'autre part, il est clair que le temps sera toujours une denrée rare.

Il y a actuellement dans cette page 20 phrases générées en 0.416 secondes à partir d'un dictionnaire de 74163 noms, 25360 adjectifs, 7012 verbes et 7038 adverbes.

© Torganiel