verbomoteur.com

Un générateur de phrases aléatoires dans le style des « cadavres exquis »...

Communautairement, des missions déconstipent irrattrapablement des actionnalismes narcissiques... Le sortable getter demeure oman. L'embellissement reblanchit à la fermeture une jalouse touchante et antilope. Jusque là, des dupes chênes patelinent amateur ou professionnel des chanceliers.

Les maternelles brandissent un contribuable, et un sucrier antigouvernemental lampe un marquant pachyderme, et la musicienne détraquée oscille. Des filou frivolités internent les physiologies féroces ; en un cas semblable, une baisse égaie dans un ensemble parfait, un éclopé opéra obtient samedi les amphis, car un môn extractible crache le pourpré traitant, des timbales canon et transpositrices empirent ici, ou à côté, les élaborations brusques et surgies conçoivent ! Des kirghiz dégerment ! Une entière professeur innocente douceâtrement une enterrée, car au voisinage du zéro absolu, des insuffisants mensuels et infirmiers conservent des réalisations. La quête trébuche limpidement. Des rades historiques palpent à l'évidence un cahier rhumé et révoltant, et lithographiquement, des domestiques paraissent têtues !

À la barbe, un géodésique noisetier relate une intruse... Des pistes téléinformatiques amaigrissent en souscription, un infondé noyau sorgue. Le falot incivil semble individualiste. Les diadématidés apparaissent noirauds ; une fenêtre sur, des crochets ébrouent animalement les puissants radio. Entre guillemets, la suivante turbulente dérange les pluies, l'iridium xérophile fatigue l'ais. Des réformes joignent une dette olympique, donc les rupins supplantent de proche en proche le sien manouche.

Sagacement, le reçu pistolet influe. Les catégoriques et tuées gueltes demeurent intenablement écoutantes, concevablement, un tubercule émousse des glandés, uniformes, taiseux et imaginants entraits. Des tournures anxieuses, resplendissantes, conifères et sphériques laquent le stationnement. Les consommés triment la protubérance fumeuse.


Note importante :

Cette application n'est qu'un simple jeu reposant sur des choix de mots et de types de phrases entièrement basés sur le hasard. L'auteur ne peut donc être considéré comme responsable de ce contenu absolument non censuré ou censurable. L'application étant en constante évolution, les phrases deviendront de plus en plus naturelles et diversifiées, tandis que les problèmes en tout genre seront corrigés au jour le jour. L'application n'existant que depuis le 23 novembre 2012, il reste un travail colossal à accomplir pour faire en sorte que les phrases générées soient techniquement correctes en général, et d'autre part, il est clair que le temps sera toujours une denrée rare.

Il y a actuellement dans cette page 20 phrases générées en 0.194 secondes à partir d'un dictionnaire de 74163 noms, 25360 adjectifs, 7012 verbes et 7038 adverbes.

© Torganiel